Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Michel Martelly invite les décideurs haïtiens au dialogue et au dépassement de soi pour résoudre l’insécurité

Michel Martelly testé positif au Covid-19, annule ses spectacles

Préoccupé par le climat d’insécurité en Haïti, Michel Martelly appelle les acteurs politiques au dialogue et au dépassement de soi pour le bien-être collectif

Dans un message publié sur son compte Facebook ce samedi 26 mars, Michel Joseph Martelly se dit préoccupé par le climat d’insécurité qui règne actuellement dans le pays et invite les protagonistes de la crise à prendre le chemin du dialogue.

Je sais que vous n’en pouvez plus avec l’insécurité qui ravage le pays. Je sais que vous en avez marre d’entendre les détonations à longueur de journée, je sais que vous en avez marre de la résignation, que vous n’en pouvez d’être victimes. Mais je sais que si vous le décidez vraiment, vous pouvez résoudre le problème d’insécurité qui ravage le pays”, a-t-il déclaré.

Juno7 Pub

Toutefois, l’ancien locataire du Palais national admet que la solution ne sera pas effective sans une entente entre les acteurs de la vie nationale. Aussi, a-t-il exhorté à un dépassement de soi en vue d’aboutir à un franc dialogue et trouver un concensus pour le bien-être de la collectivité.

« Nous ne pouvons pas résoudre le problème de l’insécurité dans la division. Nous ne pouvons plus continuer à nous entre-déchirer. Aujourd’hui plus que jamais le moment est venu où tous les fils du pays doivent s’unir et prendre la voie du dialogue qui représente à mon avis la meilleure solution pour combattre l’insécurité», a-t-il déclaré, ajoutant que la sécurité est le premier pas vers le changement.

Cette prise de position de la figure de proue du Parti Haïtien Tèt Kale (PHTK) intervient au moment où des organisations de la société civile se préparent à investir les rues ce 29 mars pour dénoncer l’insécurité, notamment le kidnapping, qui fait rage dans le pays.

Lancée par une quarantaine d’organisations de défense des droits humains dont Sant Karl Lévêque (SKL) et le Collectif 4 Décembre, cette marche pacifique devrait débuter sur la place de la Constitution, au Champ de Mars.

Si la Police nationale d’Haïti (PNH) s’efforce de lutter contre l’insécurité, particulièrement le kidnapping, les bandits bien armés et protégés par des secteurs continuent de semer le seuil au sein des familles haïtiennes et même dans les rangs de la police.

Michel Martelly testé positif au Covid-19, annule ses spectacles

En savoir plus:

Le MPCE apporte des précisions concernant le véhicule impliqué dans une tentative de kidnapping à Lafiteau

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Sécurité

Victime d’un rapt, un jeune garçon de 19 ans a recouvré sa liberté grâce à la PNH La Police nationale d’Haïti (PNH) informe avoir...

Insécurité

Un bus de la compagnie Metro Tours détourné par des bandits armés avec à son bord plus d’une dizaine de passagers dont des missionnaires...

Actualités

Rencontre entre le BINUH, le haut commandement de la police nationale et des représentants de la société civile autour de l’insécurité Le Bureau Intégré...

Insécurité

Une émission spéciale de l’Association Nationale des Médias Haïtiens autour de l’insécurité. “Leta kote w, sitwayen reveye w” c’est autour de ce thème que...