Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Mot d’ordre de grève: sans barricade, les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince clairsemées

Mot d'ordre de grève: sans barricade, les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince clairsemées
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Mot d’ordre de grève: sans barricade, les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince clairsemées, les activités sont totalement paralysées.

Plusieurs groupes de syndicats du transport en commun dont le Front Unifié des Transporteurs et des Travailleurs d’Haïti (FUTRAH) ont lancé trois journées de grève pour presser le gouvernement à revenir sur sa décision d’augmenter les prix des produits pétroliers. Ce mot d’ordre de grève est censé respecter dans la capitale haïtienne où plusieurs zones de la région métropolitaine de Port-au-Prince sont pratiquement clairsemées, les activités commerciales sont totalement paralysées.

Au niveau de la route de Delmas, les rues sont pratiquement vides, très peu de motocyclettes sont constatés dans les rues, le secteur informel fonctionne au ralenti, a constaté notre photojournaliste Ody Bien-Eugène. Par ailleurs au niveau du carrefour de Delmas 30, des individus ont dressé des barricades de pneus enflammés et lancé des pierres en direction de quelques motards.

Juno7 PUB

La situation est presque pareille à Nazon, Poste-Marchand, Lalue, Bourdon. Toutes les portes des entreprises commerciales et des bureaux publics sont restées fermées. Aucune barricade de pneus enflammés ni de pierres n’a été constatée sur la chaussée.

Par ailleurs, la ville de Port-au-Prince avait connu la semaine dernière un calme apparent. Les activités commerciales avaient repris timidement dans la région métropolitaine à la suite d’une semaine mouvementée allant du lundi 12 septembre dans l’après-midi jusqu’au vendredi 16.

Ce mot d’ordre de grève se poursuivra demain mardi et mercredi prochain a en croire les syndicalistes qui ont lancé aussi deux journées de manifestation toujours dans l’objectif de forcer le gouvernement à revenir sur sa décision. Ils envisagent de lancer trois autres journées de grève pour le mois d’octobre au cas où le pouvoir en place fait la sourde oreille.

Mot d'ordre de grève: sans barricade, les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince clairsemées

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

2 présumés kidnappeurs tués, un fusil et un véhicule confisqués par la PNH

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Actualités

 Paralysie des activités commerciales pour la deuxième journée de grève dans la capitale haïtienne. Le mot d’ordre de grève lancé par les organisations syndicales...

Monde

 Obligation vaccinale en Guadeloupe: des organisations syndicales vont intensifier leurs actions. La Guadeloupe s’est réveillée ce mercredi 24 novembre en mode paralysie pour cette...

Monde

 Guadeloupe: des mouvements de tension contre l’obligation vaccinale des soignants La Guadeloupe connaît ces derniers jours des mouvements sociaux qui ont dégénéré en des...

Actualités

 Port-au-Prince: Reprise timide de certaines activités Les organisations syndicales ont levé hier mercredi vers 16 heures le mot d’ordre de grève lancé contre l’insécurité...