Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Séisme du 14 août: le MSPP rappelle les directives relatives à l’importation des dons d’intrants médicaux

Kowonaviris: Depi lè pandemi an Ayiti, 425 moun mouri, 12 842 moun trete, selon MSPP

Séisme du 14 août : le MSPP rappelle la procédure relative à l’importation des dons d’intrants médicaux

Obtenir l’approbation préalable du Ministère de la Santé Publique et de la Population, avant tout envoi des dons en Haïti, fournir un certificat d’analyse pour les produits venant directement du fabricant, s’assurer que la date d’expiration dépassera douze (12) mois à la réception du produit en Haïti, ce sont entre autres les obligations à respecter en matière d’importation des dons d’intrants médicaux, a rappelé le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) en cette période de crise humanitaire post-seisme.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), dans une note en date du 23 août, salue l’élan de solidarité des particuliers, agences, organisations  et associations internationales, à l’égard des victimes de la Péninsule Sud et rappelle qu’en matière d’importation des dons d’intrants médicaux,  qu’il leur est fait l’obligation de suivre les directives en vigueur et qui régissent les dons et, de manière spécifique, l’importation et la distribution d’intrants médicaux à travers le pays en situation d’urgences humanitaires.

Juno7 Pub

“Dans le souci de garantir que les produits rendus disponibles pour la prise en charge effective des blessés et autres victimes, répondent réellement aux besoins actuels et puissent être utilisés dans les conditions optimales requises par le personnel médical, le MSPP se fait le devoir de procéder å ce rappel afin que tout un chacun suive les directives en vigueur, régissant les dons et, de manière spécifique, l’importation et la distribution d’intrants médicaux à travers le pays en situation d’urgences humanitaires”, lit on dans cette note publiée sous la signature de la ministre Marie Greta Roy Clément.

En effet, toute institution intéressée à offrir des dons en médicaments en guise de contribution, rappelle le MSPP, doit “s’assurer que les médicaments à offrir font partie de la Liste Nationale des Mėdicaments Essentiels (LNME) ou répondent à un besoin exprimé ; soumettre au MSPP, autorité décisionnelle, la liste complète en précisant les différentes spécificités des médicaments faisant partie du stock qui sera expédié en Haiti.”

Aussi, des informations telles que le nom du produit, sa composition, sa forme pharmaceutique, sa présentation, la quantité (en nombre d’unités), le numéro de lot, la date d’expiration, le nom du laboratoire de fabrication et le pays d’origine sont requises et exigibles.

Les institutions intéressées par la question doivent également, précise le MSPP, s’assurer que la date d’expiration dépassera douze (12) mois à la réception du produit en Haïti, fournir un certificat d’analyse pour les produits venant directement du fabricant ou une lettre du donateur attestant que les produits sont conformes aux normes des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) et de stockage.

En dernier lieu, les institutions doivent s’assurer que la langue utilisée sur les emballages primaires et secondaires est familière au personnel médical sur le terrain ainsi que celui du bureau central, prévenir les donateurs que les flacons de médicaments déjà entamés ne seront pas acceptés, obtenir l’approbation préalable du Ministère de la Santé Publique et de la Population, avant tout envoi des dons en Haïti.

Le ministère de la santé publique et de la population souligne que ce rappel vise à favoriser l’accès de nos concitoyens à des médicaments de qualité.

Kowonaviris: Depi lè pandemi an Ayiti, 425 moun mouri, 12 842 moun trete, selon MSPP

En savoir plus:

La rentrée des classes figure  parmi les principales priorités du gouvernement d’Ariel Henry

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu