You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

Présimon Jean appelle les politiciens haïtiens à donner une chance au pays

Published

on

CO-animateur de l’émission Haïti-débat au côté de Garry Pierre Paul Charles, Présimon Jean alias Marco s’est montré très acerbe dans ses prises de parole à l’égard de la classe politique haïtienne.

Il a d’une part appelé le président de la République à définir des politiques publiques viables pouvant faciliter le développement du pays.

Clairin Lakay

« Jovenel Moïse doit comprendre qu’il a un mandat de cinq ans et qu’il lui faut un programme qui assurera le développement d’Haïti », a-t-il argumenté.

D’autre part, il a tiré à boulet rouge sur les politiciens se déclarant de l’opposition. Il rappelle que les parlementaires opposants n’ont rien réglé avec leur mandat, mais ils n’hésitent pas à réclamer le départ d’un président mandaté par la population.

« La plupart de ces sénateurs et députés n’ont fait aucune proposition de loi au Parlement, certains refusent d’assister aux séances. Cependant, ils osent demander la démission du président », tempête-t-il.

« Pourquoi ces sénateurs, députés, maires qui n’apportent rien au pays ne démissionnent pas de leur poste au lieu d’exiger le départ du président avant la fin de son mandat ? » , se demande-t-il? avant d’ajouter que les membres de l’opposition doivent admettre qu’ils ont perdu les élections et attendre la fin du mandat du président de la République.

Presimon Jean qualifie d’antidémocratique le comportement de ces politiciens , il les appelle à revoir leur stratégie et à donner une chance à la nation.

2kabes
Publicités
Advertisement
2 Comments

2 Comments

  1. Gui charles Saint Julien

    7 novembre 2018 at 14:51

    No podría leer algo mas sensato ,la reflexión de Presimon sobre esos políticos que piden la renuncia del presidente Jovenel.Me. pregunte porque no dan una oportunidad al pueblo haitiano.No ofrecen ningunas alternativas y ningún proyecto de nación.Seria de pedirles de dejar trabajar la dupla Jovenel–Ceant por el bien de mis paisanos y que se acuerdan ,el presidente tiene un mandato popular

  2. Gui charles Saint Julien

    9 novembre 2018 at 06:00

    El buen político tiene un proyecto de nación,una visión de país.No se opone por oponer,no destruye,al contrario participa aporta ideas constructivas para el bien común.Es paciente y sabe esperar y más aún respecta el orden constitucional de su país en reclamos legítimos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Lecteurs en ligne

Abonnez-vous par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Commentaires

Advertisement

Archives

Publicités

Statistiques

  • 1 660 462 visites

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!