Connect with us

Actualités

Séance de mise en accusation: 88 députés confirment le quorum, les débats sont ouverts à la chambre basse

Published

on

Séance de mise en accusation: 88 députés confirment le quorum, les débats sont ouverts à la chambre basse 26
MG300
Après plusieurs heures d’attente, la séance spéciale relative à la demande de mise en accusation du Président de la république, Jovenel Moïse, commence enfin à la chambre des députés.

88 députés ont répondu à l’appel. En levée de rideau, c’est le député Jean Marcel Lumérant, l’un des députés initiateurs qui a eu la première intervention à cette séance qui s’annonce mouvementée mais bien dirigée jusqu’ici par le Président de la chambre Gary Bodeau.

Comme première surprise, c’est le député de Saint-Marc, Samuel D’Haïti, membre de l’EPAN, proche de l’exécutif qui confirme qu’il va voter dans le sens de l’opposition, ce, sur demande de ses mandants. Un vote de moins pour un Jovenel Moïse en faiblesse qui est passible par devant la haute cour de justice si la demande des députés initiateurs est votée à la majorité dans le cadre de cette séance de mise en accusation pour crime de haute trahison.

Soulignons que cette demande de mise en accusation a été initiée en février dernier par une vingtaine de députés de la 50e législature.

Officier

Jac
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,292 other subscribers

Archives