Connect with us

Actualités

Une situation de tension a régné au MAST ce mardi

Published

on

Une situation de tension a régné au MAST
MG Motors 720

Pendant environ deux heures, des employés contractuels du MAST ont organisé un mouvement de protestation à l’Avenue Charles Sumner.

Plusieurs dizaines d’employés contractuels supportés par le petit personnel du Ministère des Affaires Sociales et du Travail ont tenu un mouvement de protestation ce mardi 20 avril 2020 sur la cour du Ministère pour exiger leurs arriérés de salaire et leur lettre de nomination.

À chacun ses revendications. Les employés contractuels ont réclamé 18 mois de salaire et des avantages sociaux, les membres du petit personnel de leur côté ont exigé un ajustement de leur salaire.
Quant aux fonctionnaires, ces derniers ont demandé à ce que leur carte de débit soit renflouée.

“Nous protestons aujourd’hui contre le mauvais traitement dont nous faisons l’objet au sein du MAST” a expliqué le secrétaire général de l’Alternative Syndicale du Personnel du Ministère des Affaires Sociales et du Travail, Socrate Juste qui a dénoncé la gestion faite par la ministre Nicole Yelette Altidor et le directeur des Ressources Humaines du MAST Frantz Toyo dans le contexte de la propagation du Covid-19. Aucune disposition n’a été prise pour permettre aux employés d’appliquer les consignes sanitaires, déplore Socrate Juste. Ce dernier dénonce le dysfonctionnement du service de l’infirmerie du MAST.

Selon secrétaire général de l’Alternative du syndicat du MAST, Frantz Toyo, depuis son arrivée à la Direction des Ressources Humaines a déjà embauché une vingtaine de ses proches.

Officier

La situation a été tendue sur la cour du MAST. Les protestataires ont érigé des barricades d’ordures et de pneus enflammés devant la barrière du ministère. N’ayant pas pu convaincre les protestataires à mettre un terme à leur mouvement, la ministre Nicole Yelette Altidor a dû laisser prématurément son bureau pour échapper aux injures des employés en colère.

Des agents issus de plusieurs unités de la Police Nationale d’Haïti ont été dépêchés sur les lieux afin d’y rétablir l’ordre. Les manifestants ont demandé à ces agents de les soutenir dans leur mouvement comme ils l’ont fait lorsque des policiers manifestaient dans les rues pour exiger la mise en place du SPNH.

Tout n’est pas fini. Les employés contractuels et petit personnel du MAST ont annoncé pour ce mercredi une journée plus mouvementée. Ils promettent de poursuivre leur lutte jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites.

A lire aussi: Le SPNH-17 reçoit son attestation définitive au MAST ce mardi

bongu j7

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 998,490 other subscribers

Archives