Connect with us

Hi, what are you looking for?

États-Unis

TikTok et WeChat interdites aux États-Unis

TikTok et WeChat interdites aux États-Unis

TikTok et WeChat interdites aux États-Unis

Accusées d’espionnage au profit de la chine, les applications chinoises TikTok et WeChat ont été officiellement interdites aux États-Unis. En effet, le gouvernement américain  a annoncé, vendredi, l’interdiction du téléchargement de ces applications à partir de dimanche.

“Le président laisse jusqu’au 12 novembre pour résoudre les problèmes de sécurité nationale posés par TikTok. Les interdictions pourraient être levées le cas échéant”, a indiqué le département du Commerce dans un communiqué.

Juno7 PUB

S’agissant de WeChat, les actuels utilisateurs verront l’application quasiment désactivée aux Etats-Unis, a indiqué un responsable américain. La plateforme, qui appartient au géant chinois Tencent, est omniprésente dans la vie des Chinois (messagerie, paiements à distance, réservations..).

Plus concrètement, un décret du gouvernement américain empêchera les magasins d’applications d’Apple (l’App Store) et de Google (le Google Play Store) de faire figurer ces applications parmi les services à télécharger. Cette interdiction ne devrait toutefois pas s’appliquer aux versions françaises de l’App Store et du Google Play Store.

D’après un communiqué du département du Commerce des États-Unis, l’interdiction de la distribution de TikTok et WeChat ne concerne que les Etats-Unis. Ces mêmes applications continueront de fonctionner dans le pays, pour ceux qui l’avaient déjà installées sur leurs smartphones. Elles ne pourront néanmoins plus bénéficier de mises à jour.

A partir du 12 novembre prochain, l’application ne pourra plus utiliser de service d’hébergement américain ou se baser sur des éléments de code informatique provenant des Etats-Unis (comme par exemple ceux de Google ou Apple). A cette échéance, c’est le fonctionnement même de l’application qui pourrait être remis en cause. Ces sanctions prendront effet pour WeChat dès ce 20 septembre.

L’interdiction de TikTok pourra encore être annulée par le président américain avant d’entrer en vigueur ce dimanche soir, sous réserve que la maison-mère de l’application, ByteDance, trouve un accord avec un acteur américain. La société informatique Oracle est en lice pour nouer un “partenariat stratégique”, dont les contours restent à définir, avec le groupe chinois.

En savoir plus :

Toussaint Louverture : le Spartacus noir, vrai héros d’Haïti

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Plus de contenu

États-Unis

Donald Trump  annonce  son intention de bannir TikTok des États-Unis L’application TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, est dans la tourmente depuis qu’elle a...

Tech

Microsoft pourrait sauver Tiktok des sanctions de bannissement aux États-Unis promues par Trump en le rachetant en partie Après que le président américain Donald...