Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Accusée d’homicide involontaire, l’équipe médicale de Maradona risque jusqu’à 25 ans de prison

Accusée d'homicide involontaire, l'équipe médicale de Maradona risque jusqu'à 25 ans de prison
Photo: AFP

Accusés d’homicide involontaire, les huit professionnels de santé qui ont soigné Maradona seront jugés et risquent jusqu’à 25 ans de prison

Les médecins et infirmières qui ont soigné le footballeur argentin Diego Maradona avant sa mort risquent jusqu’à 25 ans de prison. Un juge a décidé le 22 juin en cours qu’ils seront jugés pour homicide involontaire.

À la demande du ministère public, le juge a ouvert une audience orale et publique contre les huit accusés. Les enquêteurs accusent l’équipe médicale d’avoir placé Maradona dans une situation d’impuissance et de l’avoir abandonné à son sort.

Juno7 PUB

Le procès pourrait commencer fin 2023 ou début 2024, selon les médias locaux. Parmi les huit accusés figurent le médecin personnel de Maradona, Leopoldo Luque, et sa psychiatre, Agustina Cosachov. Les accusés nient toutes les accusations. Toutefois s’ils sont reconnus coupables, ils risquent des peines de prison allant jusqu’à 25 ans.

La légende du football argentin Maradona est décédée à l’âge de 60 ans après une crise cardiaque le 25 novembre 2020 dans une résidence privée au nord de Buenos Aires. Quelques semaines auparavant, il avait subi une opération du cerveau.

Selon les enquêteurs, des erreurs massives ont été commises lors de l’hospitalisation à domicile du footballeur argentin. L’examen médical a conclu que “Pelusa” est décédée d’un “œdème pulmonaire aigu secondaire à une insuffisance cardiaque chronique exacerbée”, tout en révélant également une “cardiomyopathie dilatée” et des “zones d’ischémie myocardique” au niveau du cœur.

En outre, les médecins légistes ont détecté un probable “tableau cirrhotique” au niveau du foie, une “rupture des septa alvéolaires” et “un foyer avec œdème intra-alvéolaire” au niveau des poumons, et une “nécrose tubulaire aiguë” au niveau des reins, mais des résultats négatifs pour l’alcool et les stupéfiants.

En revanche, le corps de Maradona contenait des traces de venlafaxine, de quétiapine, de levetiracetam et de naltrexone, des médicaments susceptibles de provoquer des arythmies et qui ont été administrés à un patient souffrant d’une maladie cardiaque chronique.

Accusée d'homicide involontaire, l'équipe médicale de Maradona risque jusqu'à 25 ans de prison

Photo: AFP

En savoir plus:

Classement FIFA: le Brésil toujours leader, la France sort du podium, Haïti gagne trois places

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Sports

 Record: le maillot que portait Maradona face à l’Angleterre en 1986 vendu aux enchères pour 9,3 millions de dollars Lors d’une vente aux enchères...

Actualités

 Diego Maradona : le tribunal déclare que son corps “doit être conservé” pour les tests de paternité Enterré le 26 novembre dans un cimetière...

Actualités

 Leo Messi a écopé d’une amende de 600 euros pour avoir rendu hommage à Maradona Pour avoir retiré son maillot pour afficher celui de...

Actualités

 25 novanm pase a, foutbolè ajanten an, Diego Maradona mouri. Pandan karyè l, li te arive make yon gòl a men goch fas peyi...