Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

L’ambassadeur de l’Union européenne expulsé du Vénézuela

L'Union européenne prolonge ses sanctions au Venezuela pour une durée d'un an

L’ambassadeur de l’Union Européenne (UE) expulsé du Vénézuela

Le ton monte entre le Venezuela et l’Union européenne. En représailles à la décision de l’Union Européenne d’imposer des sanctions à près de deux douzaines de responsables vénézuéliens, le Venezuela a déclaré l’Ambassadrice de l’Union européenne au Venezuela, Isabel Brilhante Pedrosa  “personna non grata.”

Selon le journal dominicain Listin diario, le gouvernement vénézuélien a ordonné, le 24 Février,  l’expulsion de la chef de la délégation de l’Union européenne à Caracas, Isabel Brilhante Pedrosa. Celle-ci  a  72 heures pour quitter le pays.

Juno7 Pub

Cette réaction du Président Nicolas Maduro est une réponse à la décision du bloc d’imposer des sanctions à près de deux douzaines de responsables vénézuéliens accusés de porter atteinte à la démocratie, ou violer les droits de l’homme dans le pays d’Amérique du Sud.

A l’issue d’une réunion avec le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza, l’ambassadrice de l’Union européenne au Venezuela, Isabel Brilhante Pedrosa, a reçu sa lettre la déclarant «persona non grata».

“Les circonstances de l’agression ne laissent aucune option” en raison du “non-respect du droit international public” et conformément à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, a déclaré Arreaza dans un communiqué à la presse après une réunion avec le diplomate européen au siège de la chancellerie.

«Nous le faisons parce qu’il y a déjà 55 décisions, de ce qu’ils appellent des sanctions dans l’Union européenne ou dans le système américain, comme s’ils avaient une autorité morale, qu’ils n’ont pas, ni légale, pour imposer des sanctions aux citoyens de tout autre pays », a-t-il ajouté.

Deux jours avant,  les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont sanctionné 19 responsables vénézuéliens, gelé leurs avoirs et leur ont interdit de se rendre dans le bloc, invoquant la détérioration de la situation au Venezuela après les élections de décembre 2020. Les principaux partis d’opposition ont boycotté ces élections.

“Les personnes ajoutées à la liste sont principalement responsables de la violation des droits électoraux des oppositions et du fonctionnement démocratique de l’Assemblée nationale ainsi que de graves violations des droits de l’homme et des restrictions aux libertés fondamentales”, ont indiqué les ministres européens.

En huit mois, Brilhante Pedrosa est déclarée à deux reprises «persona no grata» par le gouvernement vénézuélien. Dans les deux cas, les mesures ont été liées aux sanctions imposées par le bloc européen aux responsables et alliés de Maduro.

En savoir plus:

L’artiste Etzer Charles et l’épouse de Nemours Jean-Baptiste sont décédés

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

 Copa America 2021: le Brésil remporte sa première victoire face à un Venezuela handicapé Malgré l’absence du public au stade, le Bresil a ouvert,...

Monde

Tribinal nan vil Pretorya peyi Afrik di Sid kondane yon kadejakè an seri pou pase 1 088 lane nan prizon. Desizyon sa vini aprè...

Insolite

 Yon bagay ki siprann anpil moun pase an Azi, peyi End. Yon dam mouri pandan maryaj li ap selebre. Bagay sa pa t anpeche...

Politique

“L’Union européenne ne vas pas financer le référendum ni les élections”, annonce l’ambassadeur Sylvie Tabesse La représentante de la délégation de l’Union européenne accréditée...