Connect with us

Actualités

Covid-19 : les États-unis débourseront près de 2 milliards en échange d’un potentiel vaccin

Published

on

Covid-19 : les États-unis débourseront près de 2 milliards en échange d'un potentiel vaccin
Innee Beauty Parlour

Covid-19 : les États-unis prêts à débourser  1.95 milliards pour le préachat de 100 millions de doses d’un potentiel vaccin

Depuis son apparition à aujourd’hui, la Covid-19 a touché plus de 15 227 535 personnes à travers le monde dont plus de 623 000 en sont morts. Arriver à  élaborer un vaccin qui soit à même de contrecarrer ce virus est la rare bonne nouvelle que l’on puisse entendre. Une tâche à laquelle se sont adonnés, depuis des mois, la société de biotechnologie allemande BioNTech et le laboratoire américain Pfizer,qui annoncent que les États-Unis ont précommandé 100 millions de doses pour une valeur de 1.95 milliards de dollars.

« Le gouvernement américain a passé une commande initiale de 100 millions de doses pour 1,95 milliards de dollars [1,69 milliard d’euros] et pourrait acquérir jusqu’à 500 millions de doses additionnelles » a précisé ces entreprises qui affirment que d’autres pays pourraient suivre l’exemple du gouvernement américain.

Testés  sur 45 participants, les premiers  résultats ont été encourageants, il est temps à présent d’entrer dans une phase décisive d’essais cliniques à grande échelle. Londres a déjà précommandé 30 millions de doses. Ce vaccin est capable de générer une réponse d’anticorps neutralisants chez les humains à des niveaux supérieurs ou égaux à ceux observés dans les sérums convalescents et il le fait à des doses relativement faibles, explique ces entreprises qui se donnent pour objectif de “fabriquer 100 millions de doses avant la fin de l’année 2020”, et “potentiellement plus de 1,3 milliards de doses avant la fin de 2021” et seulement  deux doses seront nécessaires pour immuniser une personne, un rappel devant être effectué sept jours après la première injection.

Soulignons qu’aux États-Unis, les chiffres sont de plus en plus alarmants particulièrement dans le Sud et l’Ouest.
Le nombre réel de personnes touchées dans le pays est deux à 13 fois supérieur au nombre officiel de cas au printemps, selon des données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) publiées mardi.

Fix Clairin Lakay

A lire aussi :

Nissan

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,257 other subscribers

Archives