You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Politique

Joseph Lambert à l’instar du Core Group rappelle que le président Jovenel Moïse a un mandat constitutionnel

Published

on

Le président du sénat dénonce des secteurs qui utilisent le dossier petrocaribe à des fins politiques. A ceux qui réclament le départ du président Jovenel Moïse du pouvoir, Joseph Lambert rappelle que le chef de l’état a un mandat constitutionnel de 5 ans.

“Le président Jovenel Moïse doit conduire le pays sur la voix de la stabilité politique, économique et sociale. Cette stabilité doit passer nécessairement par l’organisation d’élections” a déclaré le sénateur du Sud-est.

Joseph Lambert invite toutefois le président de la République a être attentif aux revendications de la population.

Par ailleurs, le président du sénat appelle la police nationale à sévir avec la dernière rigueur contre tout bandit qui sème la terreur dans les quartiers populaires quelque soit leur accointance sociale et politique. “La constitution a déjà établi les pouvoirs, personne ne peut s’autoproclamer chef de quartier ou de bloc” a fait valoir le président du sénat, Joseph Lambert.

Réagissant à l’attaque de bandits armés dont a été victime la semaine dernière le sénateur des Nippes, Francenet Dénius, le président du Grand Corps estime que son collègue se trouvait au mouvais endroit au mauvais moment. Joseph présente ses sympathies à son collègue des Nippes et exhorte tout un chacun à éviter de fréquenter les zones en ébullition politique dit-il.

Des habitants de plusieurs régions du pays dont la Fossette, Sainte Hélène, Raboteau, Jacmel, la Saline et Belladères ont pendant longtemps organisé des mouvements pour exiger l’amélioration de leurs conditions de vie et depuis rien n’a changé déplore le sénateur Joseph Lambert. “ Il est temps que cela cesse et que l’on comprenne qu’à ce tournant important de la vie nationale il y a lieu de donner une chance au pays pour que tous ceux qui ont détourné les fonds petrocaribe aient un procès équitable et ceux qui ont la possibilité de servir le pays puissent œuvrer pour écarter la population du spectre hideux de la misère”.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!