Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Matris Liberasyon écrit à António Guterres pour dénoncer le support de l’ONU au pouvoir en place

Matris Liberasyon écrit à António Guterres pour dénoncer le support de l'ONU au pouvoir en place

Matris Liberasyon écrit au Secrétaire général des Nations-Unies, António Guterres pour dénoncer le support inconditionnel de l’ONU aux dérives du pouvoir en place.

“Le Mouvement “MATRIS LIBERASYON” constate avec stupéfaction et amertume l’appui inconditionnel de l’O.N.U, à travers votre représentante spéciale en Haïti Madame Helen Meagher La Lime, à Monsieur Jovenel Moise qui aurait dû quitter le pouvoir depuis le 7 février 2021, son mandat ayant arrivé à terme à partir de cette date, selon l’article 134-2 de la constitution en vigueur en Haïti”, lit-on dans une correspondance de ML adressée au Secrétaire général des Nations Unies Mr Antonio GUTTERES, le mardi 30 mars 2021 en vue de dénoncer le support inconditionnel de l’ONU aux dérives du régime au pouvoir.

Pour justifier sa démarche, le Mouvement “MATRIS LIBERASYON énumère quelques exemples à l’attention du Secrétaire général des Nations Unies tels que la violation systématique de la Constitution en vigueur par le gouvernement de facto ; les crimes, arrestations politiques, persécutions contre des adversaires politiques et contre les policiers syndiqués ; la volonté d’organiser un référendum, quoique interdit par la Constitution de 1987 amendée, en vigueur ; et la prolongation du mandat présidentiel bien qu’il soit interdit par l’article134-3 de la Constitution en vigueur.

Rappelant que depuis sa création en 1948, l’O.N.U avait pour mission de maintenir la paix et la sécurité dans le monde et de promouvoir le respect des droits fondamentaux de la personne humaine ainsi que le respect des principes démocratiques, le Mouvement Matris Liberasyon dit constater une sorte de tendance partisane dans la manière de faire de l’ONU qui l’éloigne de sa vraie raison d’être. Et l’attitude de Mme Helen Meagher La LIME, représentante de l’ONU en Haïti le consterne au plus au point.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“Le Mouvement “Matris Liberasyon” est consterné de constater que la représentante de l’O.N.U dans le pays, Mme La Lime continue à soutenir ouvertement Monsieur Moïse en lui apportant toute forme de support (moral, technique) dans sa démarche illégale de changer personnellement la constitution. De plus, Madame La Lime a récemment légitimé la fédération des gangs à travers ses déclarations mal à propos voulant faire croire que la fédération de ces puissants et dangereux groupes armés qui terrorisent la population par des actes de kidnapping et d’assassinat aurait contribué à faire baisser le niveau de criminalité en Haiti”,souligne-t-il. Ce qui l’amène à se questionner sur le véritable sens de la présence de la mission de l’ONU en Haïti.

“Pourquoi l’ONU, qui a toujours prôné la paix, la lutte contre la pauvreté et le respect des droits humains, encourage-t-elle l’implémentation d’une politique discrimination, de déni systématique envers le peuple haïtien en soutenant un gouvernement totalement illégal et illégitime?”, se demande le Mouvement Matris Liberasyon qui s’efforce de croire encore que l’O.N.U “peut toujours s’évertuer à s’enquérir de la vérité autour des faits sociopolitiques et socioéconomiques au lieu de soutenir Monsieur Moïse et son gouvernement de facto qui, dans sa gestion calamiteuse des affaires publiques, ne cesse d’appauvrir et de terroriser la population”.

En savoir plus:

Le gouvernement prend des dispositions légales sur l’enregistrement des cartes SIM et des abonnés

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu