Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

“PNH, se goumen l ye”, dernière offensive lancée par Léon Charles

"PNH, se goumen l ye", dernière offensive lancée par Léon Charles

“PNH, se goumen l ye”,  dernière offensive lancée par Léon Charles pour faire échec aux bandits.

“À la guerre comme à la guerre”, l’institution policière semble vouloir faire de cette maxime son nouveau mot d’ordre. Ainsi, ce vendredi, en conférence de presse, le commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, a lancé une dernière offensive en vue de freiner les exactions des bandits qui sèment le deuil et la terreur dans le pays et dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince en particulier.

“PNH, se goumen l ye”, l’appel lancé par le Directeur Général a.i en guise de motivation aux policiers. Tout porte à croire que le DG.a.i est révolté face à l’assassinat, au bas Delmas de Limage Gasley, un agent du CIMO, après que sa patrouille a été attaquée à Delmas.

“Notre seule stratégie est d’affronter les bandits. Ceux-là qui font leur vie à voler, tuer et semer le deuil et la désolation dans le pays”,a déclaré le DG a.i précisant que l’heure est venue de faire comprendre aux bandits que les policiers ne sont pas des cabris et qu’ils ont la loi de leur côté.

C’était l’occasion pour le DG a.i de mettre l’accent sur la mission sacro-sainte de la PNH qui est de sécuriser la population. De ce fait, Léon Charles a sollicité la présence constante des policiers dans les commissariats tout en promettant de renforcer leurs capacités.

En ce qui a trait à ce qui se passe au bas de la ville ainsi que sur la route de l’aéroport où des bandits sèment sans crainte la panique depuis quelques jours, Le patron de la PNH estime qu’ils sont en train de vivre leurs dernières heures car ils seront traqués et stopper, s’il faut croire Léon Charles.

En ce sens, il appelle la population à collaborer avec la police en vue de mettre hors d’état de nuire tous les bandits.

D’un autre côté, la porte-parole de la PNH, Marie Michelle Verrier en a profité de cette rencontre avec la presse pour faire le point sur les dernières opérations policières menées à Delmas en vue de ramener la paix. S’il faut croire la porte-parole, 2 policiers ont été blessés et autre tué lors des interventions pour faciliter la reprise de la circulation au bas Delmas. Jimmy Chérisier alias Barbecue est visé par la PNH comme le principal responsable. La porte-parole a aussi précisé que l’opération poursuit son cours conformément à la mission de la PNH.

"PNH, se goumen l ye", dernière offensive lancée par Léon Charles

“Le haut commandement de la PNH a instruit tous les responsables de commissariats, de sous-commissariats de prendre des dispositions pour traquer les bandits armés a indiqué Marie Michelle Verrier. Les policiers dit-elle sont placés en alerte maximale.

Le calme n’est pas encore revenu au bas Delmas en proie à la violence depuis plus de 72 heures. L’affrontement entre “Baz krache dife” et le gang de Delmas 6 continuer de causer des dommages collatéraux. Ce vendredi après-midi, des individus armés ont pillé l’entreprise de distribution de produits alimentaires dénommé “Mache Ti Tony”.

En savoir plus:

Yon sitiyasyon panik te redemare yon lòt fwa ankò sou wout Ayewopò a, jodi vandredi 18 jen an.

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Le Premier ministre Garry Conille et le Conseiller présidentiel Louis Gérald Gilles ont visité l’Hôpital Général après que la PNH a repris le contrôle...

Actualités

La PNH déclare la fin de la récréation pour les gangs et reprend le contrôle de l’Hôpital Général. Lors d’une conférence de presse, le...

Actualités

Ce lundi 1er juillet 2024, des gangs armés commencent à la démolition du Commissariat de Gressier Les gangs armés continuent de poser des actes...

Insécurité

Les gangs armés reprennent une nouvelle fois le contrôle du commissariat de Gressier Ce dimanche 30 juin 2024, les malfrats ont une fois de...