Connect with us

Actualités

Religions pour la Paix ne jouera pas le rôle de facilitateur entre l’Exécutif et l’opposition

Published

on

Décès de Mgr Vital Médé ce lundi 8 juin / eglise catholique
Lait Bongu
348 views

C’est désormais officiel. Jovenel Moïse ne pourra pas compter sur Religions Pour la Paix. La plate-forme a fait savoir ce 30 septembre à la Présidence qu’elle ne pourra pas jouer le rôle de facilitateur dans la crise.

Dans une correspondance adressée à Nahomme Dorvil, directeur de cabinet du chef de l’État, l’organisme indique que les membres de l’opposition ont rejeté toute idée de dialogue avec le pouvoir. Ce qui pousse Religions pour la Paix à décliner la proposition du chef de l’État.

« Selon les principes de fonctionnement de Religions pour la paix, si les deux parties ne sont pas d’accord pour dialoguer, RPP se doit de se retirer. Pour cette raison, RPP vous informe qu’il lui sera impossible d’accepter le rôle de facilitateur parce que les autres parties refusent tout » peut-on lire dans cette correspondance.

Ce refus vient ainsi doucher les maigres espoirs d’une administration plus que jamais contestée. Acculé, le président Jovenel Moïse s’était empressé d’annoncer le 26 septembre dernier que Religions pour la paix avaient accepté sa sollicitation afin de faciliter les discussions avec les différents secteurs devant aboutir à un accord politique.

La Réserve banner1

Actimed_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,037 other subscribers

Archives