Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

«Rien ne justifie les actes de pillage» dans les bureaux du PAM, déclare son représentant en Haïti

«Rien ne justifie les actes de pillage» dans les bureaux du PAM, déclare son représentant en Haïti

«Rien ne justifie les actes de pillage» dans les bureaux du Programme Alimentaire Mondial (PAM), déclare son représentant en Haïti.

Les locaux du Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont été pillés aux Gonaïves et aux Cayes lors des manifestations qui ont eu lieu à travers le pays. Des individus ont attaqué les entrepôts du PAM et ont emporté plusieurs sacs de riz et d’autres produits alimentaires. Le programme alimentaire mondial condamne fermement ces pillages. Dans une courte vidéo, le représentant du PAM en Haïti, Jean-Martin Bauer, a déclaré que rien ne justifie ces actes de pillage.

Jean-Martin Bauer a déclaré que le programme alimentaire mondial a constaté avec beaucoup d’émotions et de peines les scènes de pillage qui ont eu lieu dans ses entrepôts. Le représentant de l’organisation humanitaire rappelle que les actes de pillage ne sont pas la solution tout en indiquant le rôle du PAM. “Le PAM est sur le terrain pour servir les haïtiens. Notre objectif c’est de s’assurer que nos nourritures retrouvent les familles les plus vulnérables. Notre travail consiste à combattre la faim chez les communautés des zones rurales”, a-t-il expliqué.

Juno7 PUB

Il a souligné les conséquences négatives que cela va provoquer dans le département du Sud. “Rien ne justifie les actes de pillage. Dans le département du Sud, plus de 46 000 personnes en situation d’urgence vont payer les conséquences”, a-t-il lâché.

Cet entrepôt pillé dans le Sud le 21 septembre 2022, contenait 762 tonnes métriques de nourriture du PAM prépositionnées dans le cadre de son programme d’urgence et en prévision de la saison cyclonique. Ces vivres devaient permettre en cas d’ouragan de répondre aux besoins alimentaires urgents de plus de 46 000 personnes dans le sud du pays, peut-on lire sur le site de l’organisation.

Rappelons que l’entrepôt des Gonaïves a été pillé puis incendié le 15 septembre dernier par des individus. Cet entrepôt contenait 1 400 tonnes métriques de vivres destinées au programme d’urgence et à 100 000 enfants participant au programme des cantines scolaires, a informé le PAM.

«Rien ne justifie les actes de pillage» dans les bureaux du PAM, déclare son représentant en Haïti

En savoir plus:

Honduras : l’ex-première dame Rosa Elena de Lobo condamnée à 14 ans de prison pour corruption

Written By

Mwen se Dimitry Charles, jounalis redaktè anndan Juno7, mwen etidye kominikasyon ak jounalis, mwen fè redaksyon pwojè tou. M ap kolabore anndan Juno7 paske m vle fè yon jounalis itil

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu