Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

L’ONU s’inquiète des “attaques” contre l’indépendance de la justice en Haïti

L'ONU s'inquiète des "attaques" contre l'indépendance de la justice en Haïti

L’organisation des Nations Unies s’inquiète des “attaques” contre l’indépendance de la justice en Haïti

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a exprimé, le 19 février, son inquiétude concernant les attaques contre l’indépendance de la justice en Haïti.

Selon la porte-parole Elizabeth Throssell, le bureau des droits de l’homme des Nations Unies (HCDH) est  “très préoccupé” par les récentes attaques contre l’indépendance judiciaire en Haïti, alors que le pays est en proie à l’instabilité politique et institutionnelle.

L’arrestation  illégale du juge à la Cour de cassation, Me Yvickel Dabrezil, le 7 février; la mise à la retraite forcée des trois juges,  désignés comme potentiels dirigeants intérimaires, sont, entre autres, des faits qui ont éveillé l’inquiétude des Nations Unies.

“Ces développements suscitent des inquiétudes quant à l’indépendance de la justice et ont encore érodé la séparation des pouvoirs en Haïti”, a déclaré  Throssell lors d’un point de presse régulier à l’Office des Nations unies à Genève (ONUG), avant de   souligner que le respect de l’État de droit et du système de freins et de contrepoids est primordial à tout moment.

“C’est encore plus crucial aujourd’hui, étant donné les tensions politiques croissantes et l’expression croissante de la dissidence dans les manifestations”, ajoute t elle.

En ce sens, le HCDH a appelé les autorités haïtiennes à “assurer le respect du cadre juridique et institutionnel établi, et à se conformer aux obligations qui leur incombent en vertu de la Constitution du pays et des traités internationaux relatifs aux droits de l’homme.”

“Nous exhortons le gouvernement et l’opposition à s’engager dans un dialogue significatif et inclusif afin d’éviter une nouvelle escalade des tensions, et de résoudre l’impasse politique et institutionnelle actuelle d’une manière qui soit à la fois durable et viable”, poursuit Throssell.

Le HCDH est prêt à continuer à soutenir les autorités haïtiennes dans leur respect des obligations internationales en matière de droits de l’homme et exprime sa volonté constante de renforcer son engagement en faveur des droits de l’homme avec tous les secteurs de la société.

En savoir plus:

La mère de Ronaldinho décède de la Covid-19

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU accuse des membres du Conseil de sécurité de bloquer l’imposition des sanctions contre Youri Latortue. Selon le journal américain,...

Actualités

Le chef du gouvernement haïtien, le docteur Garry Conille a rencontré les Conseillers de la CSCCA autour de la lutte contre la corruption et...

Actualités

Départ imminent des policiers kényans pour Haïti pour combattre la violence des gangs Une force de police kényane s’apprête à partir pour Haïti le...

Actualités

L’État haïtien à travers l’ULCC est désormais membre du plus grand réseau mondial des autorités anti-corruption À travers l’Unité de Lutte Contre la Corruption...