Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Des signataires de l’accord du 11 septembre désignés pour rencontrer le Groupe Montana / PEN et alliés

Rencontre avortée entre les signataires des deux accords, ceux du 11 septembre disent vouloir continuer le dialogue
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Des signataires de l’accord du 11 septembre désignés par le premier ministre pour rencontrer le Groupe Montana / PEN et Alliés.

Le premier ministre Ariel Henry, dans une lettre responsive aux tenants du Groupe Montana / PEN et alliés, a fait savoir qu’il a désigné, pour les discussions avec le groupe de Montana et les autres secteurs qui souhaitent apporter leur contribution dans la recherche d’une solution durable, environ une dizaine de représentants des signataires de l’Accord du 11 septembre 2021. Il s’agit de : Edmonde Supplice Beauzile, André Michel, Marjory Michel, Émile Hérard, Charles Génard Joseph, Domingue Orgella, Louis Gerald Gilles, Alix Richard et Josué Pierre – Louis.

 

Juno7 PUB

Selon le PM Henry, la façon la plus pragmatique pour arriver à une entente est d’entamer sans condition, des discussions sérieuses et approfondies sur les questions essentielles sur lesquelles il existe déjà des convergences de vue. Il n’est pas nécessaire, dit-il, d’être en accord à 100 % sur toutes les questions et sur tous les détails, pour décider d’avancer ensemble. « La complexité de la situation de notre pays et les urgences auxquelles nous sommes confrontés, nous commandent de faire preuve d’abnégation et de mettre nos égos de côté », a indiqué Ariel Henry.

Dans sa correspondance, le premier ministre demande au Groupe Montana / PEN et alliés s’ils sont prêts à adhérer à la démarche, ceux de l’Accord du 11 septembre pourront fixer rapidement une date pour une première rencontre. « Je compte sur vous et sur les compatriotes de votre groupe pour qu’ensemble nous définissions les modalités d’organisation de ce dialogue », a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a dit retenir avec plaisir que les points d’accord entre le gouvernement et les compatriotes du Groupe de Montana et leurs alliés sont finalement plus importants que les points de divergence. Cela permet d’augurer une réelle possibilité de trouver une entente avec ce groupe et avec d’autres pour progresser dans la création d’un environnement aussi serein que possible, en vue d’aller rapidement vers une consultation populaire sur certains aspects controversés de notre constitution et l’organisation d’élections libres, transparentes et inclusives.

Rencontre avortée entre les signataires des deux accords, ceux du 11 septembre disent vouloir continuer le dialogue

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus :

“Ad-Lysa”, le couple qui enseigne aux gens la façon dont ils peuvent faire durer une relation amoureuse

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Politique

 Haiti : Le Secteur Démocratique et populaire (SDP) réitère très fermement son attachement à l’accord du 11 Septembre 2021 Les divisions se creusent au...

Politique

 Haiti – Politique: L’ancien sénateur Nenel Cassy tourne le dos à l’accord du 11 septembre 2021 et réclame un pouvoir bicéphale à la tête...

Politique

 Le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) place de grands espoirs sur la Commission de négociations mise en place par le PM Henry pour rencontrer...

Aktyalite AN KREYÒL

 “Pou mwen, li klè mwen viktim yon tantativ asasina”, se sa mèt André Michel deklare anndan yon nòt li mete deyò aprè ensidan ki...