Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Le président péruvien destitué par le parlement sur fond d’accusation de pot-de-vin

urgent, meurtre

Le président péruvien destitué par le parlement sur fond d’accusation de pot-de-vin.

Après avoir échappé à une tentative de destitution pour corruption, moins de deux mois après, le Parlement péruvien a finalement fait tomber le président de la République Martin Vizcarra, très populaire dans son pays, au terme d’une procédure de mise en accusation dans un contexte de pandémie de coronavirus dévastatrice et à quelques mois des élections présidentielles.

Les parlementaires ont voté, ce lundi 9 novembre, la destitution de Martin Vizcarra, pour « incapacité morale », sur fond d’accusation de pots-de-vin présumés qu’il aurait reçus en tant que gouverneur en 2014.

Cette motion de l’opposition visant à destituer le président pour corruption présumée a été soutenue par 105 des 130 législateurs péruviens, soit plus que les 87 voix requises pour la destitution. Le Pérou a un système monocaméral, et le vote de lundi a représenté la décision finale du Congrès.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le président Martin Vizcarra, 57 ans, évincé du pouvoir malgré sa popularité certaine, n’avait pas de partisans dans un Congrès fragmenté, créant une certaine incertitude sur la façon dont les législateurs pourraient enfin voter. Il est arrivé que la majorité des parlementaires ont voté contre lui.

En savoir plus :

10 Novembre 1908 : Antoine Simon a pris les armes contre le président-général Nord Alexis

Advertisement. Scroll to continue reading.
Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Plus de contenu