Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Prise en charge des déplacés: le gouvernement et l’international sur la même longueur d’onde

Prise en charge des déplacés: le gouvernement et l'international sur la même longueur d'onde
Illustration: Ody Bien-Eugene | Juno7

Prise en charge des déplacés: le gouvernement haïtien et les partenaires internationaux veulent être sur la même longueur d’onde.

Vers une meilleure prise en charge des déplacés victimes des violences des gangs de l’aire métropolitaine. Ce mardi 29 juin 2021, une réunion virtuelle de coordination entre le Task Force mis en place par le Gouvernement et des Partenaires internationaux, notamment OCHA et OIM, s’est déroulée autour de cette question.

L’information a été communiquée par le Ministère de la Culture et de la Communication via un communiqué de presse. Les concernés se sont mis d’accord sur la nécessité de mettre le focus sur le RELOGEMENT des déplacés dans leur domicile respectif.

Juno7 PUB

Bruno LEMARQUIS (Nations Unies), Giuseppe LOPRETE (OIM), Jessie MENOS (Ministre Délégué en Charge des Droits Humains), Guy FRANCOIS (Ministre Délégué en charge de la Citoyenneté), GHISLAINE MOMPREMIER (MAST), Gonzague DAY (MICT), Pradel HENRIQUEZ (MCC), Soinette DESIR (BSEIPH), Jerry CHANDLER (DPC), Jean Négot Bonheur DELVA (ONM), Jacques Bien-Aimé (UCLPB), ont tous pris part à cette réunion.

Ces derniers ont convenu d’activer les ressources (efforts, expériences et moyens) vers l’élaboration d’un agenda de délocalisation/relocalisation des Déplacés. Celui-ci implique un recensement actualisé, une bonne communication avec les déplacés sur leurs conditions et sur les décisions, les mesures financières et logistiques immédiates et bien coordonnées et un groupe de travail mixte Haïti et Partenaires internationaux spécialisés.

Prise en charge des déplacés: le gouvernement et l'international sur la même longueur d'onde

En savoir plus:

Yon sit-in òganize devan ministè jistis jodi madi a sou konjonkti aktyèl peyi a

Je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Insécurité

 Martissant ou l’enfer quotidien des oubliés de l’État depuis douze mois 1er juin 2022: 12 mois déjà depuis que des bandits armés se disputent...

Éducation

 Martissant : le ministre de l’éducation Nesmy Manigat a visité l’école nationale République du Pérou et l’école nationale d’application Une note de Presse publiée...

Actualités

 Plusieurs centaines d’écoliers.ères ont célébré la fête du drapeau à Martissant et ont demandé que leur école soit rouverte À l’occasion de la fête...

Insécurité

 À Martissant les balles tuent des hommes mais aussi l’écologie Clément s’était réveillé d’une humeur joyeuse ce matin-là, sans avoir la moindre idée que...