Connect with us

Politique

Révision constitutionnelle: le gouvernement haïtien sollicite le soutien de l’OIF

Published

on

Révision constitutionnelle: le gouvernement haïtien sollicite le soutien de l'OIF
Alez_728

Révision constitutionnelle: le gouvernement haïtien sollicite le soutien et l’assistance technique de l’OIF.

Port-au-Prince , Haïti .- Le gouvernement haïtien met les bouchées doubles pour doter le pays d’une constitution qui soit, croit-il, plus adaptée à sa réalité. Après avoir mis sur pied un Comité Consultatif Indépendant(CCI), le président de la République se tourne vers l’international pour pouvoir mieux avancer dans son projet y compris l’organisation des prochaines élections. Dans cette optique, le chef de l’Etat a échangé, mardi, avec le Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo. Il en a fait l’annonce sur son compte twitter.

“J’ai eu, dans une ambiance empreinte de cordialité, un entretien téléphonique avec la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), @LMushikiwabo. Nous avons discuté de la révision constitutionnelle en cours et des prochaines élections”, lit-on dans le tweet du locataire du palais national.

De son côté, le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, le Dr Claude Joseph, participant à la 37e Conférence Ministérielle de la Francophonie, a abondé dans le même sens que le président de la République. L’annonce a été faite sur son compte twitter.

“La 37e Conférence Ministérielle de la Francophonie a reçu aujourd’hui avec intérêt les propositions du Gouvernement haïtien face aux « blocages et dysfonctionnements institutionnels persistant en Haïti ». J’ai sollicité à cet effet le soutien en expertise de @OIFrancophonie en vue de nous accompagner techniquement dans le travail visant à doter le pays d’une nouvelle Constitution”,écrit le chancelier haïtien.

Barbancourt

Soulignons que le vendredi 19 novembre 2020, le Comité Consultatif Indépendant, dirigé par l’ancien président Boniface Alexandre, a eu une première séance de travail avec le Directeur Général de l’Office National d’Identification et les membres du Conseil Electoral Provisoire en vue d’une meilleure coordination pour ce qui a trait au vote référendaire auquel sera soumis le projet final après les diverses consultations, la participation et l’appréciation des différents secteurs de la vie nationale.

En savoir plus:

Elections, réforme constitutionnelle, assassinat de Me Dorval, le département d’Etat américain se positionne

Barbancourt
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,006,740 other subscribers

Archives