Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

En discussion avec Daniel Foote, des acteurs continuent de réclamer un exécutif bicéphal en Haïti

En discussion avec Daniel Foote, des acteurs continuent de réclamer un exécutif bicéphal en Haïti

Des acteurs politiques haïtiens continuent de réclamer un exécutif bicéphal en Haïti lors de leurs rencontres avec l’envoyé spécial américain, Daniel Foote.

Après le SDP, Tet Ansanm, DIRPOD, Fanmi Lavalas, les ex sénateurs Evalière Beauplan et Youri Latortue, dans le souci de trouver un consensus politique qui favorisera la gouvernance du pays et la réalisation des élections, ont rencontré, ce mercredi 18 août, le représentant spécial envoyé par les États-Unis, Daniel Foote, à l’ambassade américaine à Tabarre. Dans ces rencontres la question récurrente reste celle d’un accord Politique et d’un président provisoire pour mener la transition.

Dans un compte rendu dressé pour Juno7, le Dr. Evalière Beauplan, coordonnateur du MOLA, a fait savoir qu’il a dit au représentant Foote qu’il n’y a pas de provision constitutionnelle et institutionnelle pour un exécutif monocéphal de diriger le pays. Il a plaidé pour la désignation d’un nouveau président provisoire.

Juno7 Pub

A propos des élections, l’ancien sénateur du Nord-Ouest a défendu la mise en place d’un CEP crédible qui pourra réévaluer le processus électoral. Car, pour lui, le pays n’est pas prêt à organiser des élections générales surtout quand on considère que le Grand Sud vient d’être frappé par un violent séisme. Il a aussi parlé du choix de certains juges spéciaux à qui le système doit fournir un accompagnement spécial pour statuer sur des dossiers important comme celui des différents massacres, les assassinats de Jovenel Moïse et Monférrier Dorval .

Pour sa part, Youri Latortue dit avoir abordé les fondamentaux de la transition en montrant à l’envoyé spécial qu’il doit y avoir un exécutif bicéphal et que les conditions ne sont pas réunies pour la tenue des élections générales en Haïti dans la situation actuelle. Il a également plaidé en faveur d’un accord politique entre les différents acteurs pour mettre en place et gérer cette transition.

L’ancien sénateur de l’Artibonite et Coordonnateur du parti (AAA) a réitéré ses recommendations concernant la sécurité et demandé à ce que la PNH puisse bénéficier de la formation, l’accompagnement technique et d’équipements pour mener des opérations tactiques avec succès contre les gangs armés qui occupent une bonne partie du territoire. Ce qui aura pour conséquence de favoriser un climat propice pour l’organisation des élections, présidentielle, législatives et locales.

En discussion avec Daniel Foote, des acteurs continuent de réclamer un exécutif bicéphal en Haïti

En savoir plus:

Le Pape François appelle tous les croyants à se faire immuniser contre le coronavirus

Written By

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Politique

L’ancien envoyé spécial de Washington en Haïti, Daniel Foote reproche à l’administration Biden de soutenir aveuglément le premier ministre Ariel Henry L’ex envoyé spécial...

Politique

Joseph Lambert s’oppose à l’accord du PM Ariel Henry et réagit sur la démission de Daniel Foote et la crise des migrants haïtiens aux...

Politique

En discussion avec Daniel Foote, des acteurs politiques réclament un exécutif à deux têtes qui sera le fruit d’un accord politique. Après le SDP,...

Actualités

En visite en Haïti, Daniel Foote a rencontré des acteurs autour de la crise politique qui sévit dans le pays Daniel Foote, membre du...